La dissertation juridique

Déjà étudiée au lycée, la dissertation apparaît comme l’exercice le plus abordable pour les jeunes étudiants en droit.

Alors oui, au début, on peut être plus tenté de se tourner vers la dissertation que vers un cas pratique ou un commentaire (si tant est qu’on ait plusieurs sujets au choix…), la dissertation étant plus familière. D’autant plus qu’elle nécessite une bonne connaissance du cours et donc parfois lors d’un sujet compliqué, opter pour elle peut démarquer des autres copies.

Mais attention, les exigences des professeurs sont assez importantes sur ce genre de sujet.

Le but de ce document est donc de vous donner quelques petits conseils méthodologiques.

Ce qu’il faut avoir en tête pour une dissertation quel que soit le sujet:

  • Penser par soi-même: faire sa propre dissertation

Le professeur connaît son cours, n’utilisez pas votre dissertation pour lui faire un copier /coller du cours. Le but de la dissertation, et c’est en cela qu’elle est assez difficile, est de montrer que vous maîtrisez le sujet et que vous savez exploiter ses connaissances.Vous connaissez votre cours, c’est bien, vous l’avez compris, montrez-le.

(Cette remarque vaut aussi pour les manuels, pas de copier/coller)

  • Le sujet, tout le sujet, rien que le sujet

Alors oui, souvent une dissertation se compose de quelques mots mais il n’empêche qu’il ne faut pas perdre de l’esprit deux choses:

=>en proposant un tel intitulé de sujet, le professeur avait en tête un sujet bien précis, on le traite entièrement mais on ne déborde pas !Souvent, face à un sujet qu’on ne maîtrise que moyennement, on a tendance à aller bien plus loin que ce que le professeur attendait. C’est un peu le «ok, je ne maitrise pas vraiment ce sujet là, mais le chapitre suivant par contre, je le connais parfaitement».                                                                                                                                                                   

Grave erreur ! Savoir cerner un sujet est très important. Le professeur ne sera jamais plus tolérant avec vous parce que vous connaissez un autre chapitre de son cours et il vous pénalisera pour hors sujet.   

=>c’est une dissertation juridique: on reste dans le domaine juridique, on évite de faire rentrer des considérations totalement étrangères au droit. On ne fait surtout pas une partie sur le droit et une deuxième sur des sujets types ; religions, psychologie, etc.Par exemple avec le sujet : peut on parler d’un droit au divorce ?

Ce qu’il ne faut surtout pas faire :

I. Les facilités prévues par le droit français en matière de divorce

II. Les possibles interdictions d’ordre religieux


I. Le travail préparatoire

A. L’examen du sujet

  • comprendre le sens exact du sujet:

le petit truc: définissez sur votre brouillon TOUS les mots qui composent le sujet.Pas seulement les mots types « patrimoine » ou « divorce », souvent une problématique peut se trouver en cherchant la vraie définition d’un « nécessaire » ou « suffisant ».

  • évaluer l’étendue du sujet :N’oubliez pas, tout le sujet et rien que le sujet (cf. supra).

B. les moyens d’appréhender le sujet

  • Ce qu’on se demande, par exemple:
      • quel est le droit positif en la matière ?
      • qu’en pense la doctrine ?
      • qu’est-ce que vous en pensez ?attention, si vous voulez critiquer vous même, en bien ou en mal, il faudra bien argumenter (il va de soi que c’est un réel argumentaire qu’on vous demande, pas de simple commentaires dénués d’utilité du type «je ne suis pas d’accord»)
      • quelles sont les évolutions possibles ?
  • Prendre des notes au fur et à mesure, vous mettrez de l’ordre ensuite.

II. La construction

  • Une fois tout ce travail préparatoire fait, en principe vous avez trouvé votre problématique.En effet, il vaut mieux essayer de la formuler une fois toutes vos idées mises sur papier, cela vous permettra d’avoir une bonne problématique qui englobe tout le sujet.→ La problématique vous servira ensuite à mettre de l’ordre dans vos idées et donc faire un plan.
  • Attention, il faut prendre garde à la structure du devoir, prévoir un certain équilibre entre les différentes parties.

Le petit truc: une dissertation ou toutes les parties s’enchaînent de façon naturelle, en principe, est un bon devoir. Pensez aux chapeaux entre chaque partie, chaque sous-parties.

A. L’élaboration du plan

  • la dissertation se fait en deux parties.
  • Un plan de dissertation se compose donc de:

L’introduction

I. partie I

II. partie II

Conclusion, le cas échéant

B. L’introduction

Elle permet de:

  • Présenter le sujet.

Partez du principe que l’examinateur ne connaît pas le sujet, cela permettra de bien le présenter.

  • Délimiter le sujet

C’est ici que vous direz que vous n’envisagerez pas telle facette du sujet, les questions secondaires.Cette partie là est importante puisque cela montrera au correcteur que ce n’est pas un oubli si vous n’avez pas abordé une partie du sujet.

  • Relever l’intérêt du sujet (théorique ou pratique)

Indiquez ici si la question a été souvent posée en jurisprudence, comment elle a été résolue.

  • Préciser éventuellement l’historique de la question ou de présenter des éléments de droit comparé

 (c’est-à-dire voir la question d’en d’autres pays)

  • Justifier la manière d’appréhender le sujet

 (Il est bon ici de rappeler concrètement la problématique)

  • Annoncer le plan

Le mieux est d’utiliser l’introduction «en entonnoir», partir du général pour affiner son propos progressivement.En principe alors, l’introduction «amène» jusqu’au plan. Chaque élément de l’introduction amène au suivant jusqu’à l’annonce du plan, tout doit se suivre logiquement.

C. Les parties

  • elles peuvent être, notamment:
      • complémentaires (I. cause / II. effet, I. pourquoi / II. Comment,…)
      • chronologique (I. avant / II. Après,…)
      • graduées (I. prévention / II. Sanction,…)
      • opposées (I. maux / II. Remèdes, I. problème / II. Solution, I. opinion générale / II. Opinion personnelle, I. principe / II. Exception,…)
      • combinées: par exemple, mise en opposition de deux approches qui se complètent (I. cause limitée / II. Effets étendus,…)
  • un bon plan sera celui qui permettra une construction claire, complète et équilibrée.

III. La rédaction

A. Contenu du développement

  • évitez les fautes de style classiques
  • faites un effort sur la présentation (écriture lisible et texte bien aéré)
  • attention à l’orthographe

B. Articulation des différentes parties

  • toujours faire des phrases introductives ET des phrases de transition
  • Pour exemple:

I. partie I

Il s’agira dans un premier temps d’envisager X (A) pour ensuite se poser la question de Y (B)

A. X

Certes Xx est un hypothèse intéressante (1), mais il ne faut pas oublier l’impact possible de Xy (2)

1. Xx

Ceci est donc une approche tout à fait envisageable mais qui pourrait être remise en question par Xy

2. Xy

C. Conclusion

  • Facultative en principe

Attention, pour certains professeurs elle est attendue, pour d’autres elle est à proscrire.Le mieux est de demander aux chargés de TD voire au professeur lui-même.

  • Quoiqu’il arrive elle ne doit pas comporter d’élément nouveaux
  • Il s’agit en fait de tirer leçon de tout le développement qui a été fait dans le devoir; conclureon ferme une porte et si on le peut, on en ouvre une autre.→ c’est l’ouverture de la conclusion.Attention, on ne fait que parler de cette autre perspective, on ne l’aborde pas !

Schématiquement on peut voir la dissertation comme suit:

  • Soyez stratégique: la dernière phrase doit laisser une opinion positive au correcteur, essayez de soigner cette partie là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :